Prolongation de l’arrêté préfectoral concernant la restriction des usages de l’eau en Vaucluse

Environnement

Après consultation du comité départemental « sécheresse » du 27 octobre 2017, le Préfet de Vaucluse a décidé, par arrêté préfectoral du 2 novembre 2017, de prolonger jusqu’au 30 novembre 2017 les mesures de restriction de l’usage de l’eau sur l’ensemble des bassins actuellement classés en situation d'alerte renforcée.  

- Bassins de la Durance - nappe d’accompagnement, des Sorgues, du Lez, du Sud-Luberon, du Calavon, de l’Aygues, de l’Ouvèze, du Sud-Ouest du Mont Ventoux, de la Nesque et de la Meyne.

Les mesures de restriction restent inchangées et portent sur :

  • l’interdiction de prélever et d’irriguer de 8 h à 20 h, à l’exception de la micro-aspersion, du goutte à goutte, des cultures en godets, des semis et jeunes plantations,
  •  

  • l’interdiction totale d’arroser les pelouses, y compris pour les particuliers, les espaces verts et sportifs de toute nature, à l’exception des fleurs et potagers qui ne peuvent l’être que de 20 h à 8 h,
  •  

  • l’interdiction totale de remplir les piscines existantes, seule la mise à niveau nocturne étant autorisée,
  •  

  • l’interdiction d’arroser les terrains de golf, à l’exception des greens et départs, qui ne peuvent l’être que de 20 h à 8 h,
  •  

  • l’interdiction de laver les voiries, sauf impératif sanitaire localisé,
  •  

  • l’arrêt des fontaines sauf celles en circuit fermé,
  •  

  • l’obligation de réduction des consommations d’eau est portée à 30 % pour les activités industrielles et commerciales .

Est maintenue l’interdiction de laver les véhicules en dehors des stations de lavage, à l’exception des obligations réglementaires (véhicules sanitaires ou alimentaires), techniques (bétonnières) et liées à la sécurité.

  • Sur les bassins reconnus en déficit chronique (Lez, Aygues, Ouvèze, Calavon, Sud-Ouest du Mont Ventoux) l’obligation de réduction est maintenu à 30 % pour les prélèvements d’eau agricoles.

Un point régulier sur l’évolution de la situation sera réalisé. En cas de retour à une situation hydrologique normale avant le 30 novembre, les mesures de restriction pourront être réduites ou suspendues.

Le Préfet fait appel à la poursuite de la vigilance et du civisme de chacun pour mettre en application ces mesures et réduire sa consommation d’eau.

Téléchargement