SMS

Le mot du maire

« La journée est transparente et pure

L’automne semble un beau souvenir de l’été

Et ne menace pas encore les feuilles mûres Le ciel est une coupe immense de clarté »

Mazanaises, Mazanais,

A l’heure où j’écris cet édito ces quelques vers me paraissent en parfait accord avec le temps que nous avons actuellement (ce ne sera peut-être plus le cas quand Info Mazan sortira). Néanmoins les vacances sont terminées et le travail nous attend de nouveau. Et le travail et les travaux ne manquent pas !

D’abord la place du 11 Novembre. Les équipes ont attaqué début juillet pour pouvoir finir à Noël. Les normes actuelles seront évidemment respectées : assainissement, électricité, accessibilité et plantation d’arbres résistant aux maladies incurables qui frappent beaucoup de végétaux. Une fois réhabilitée, cette place donnera une image beaucoup plus attrayante de notre ville. Avant Noël également seront terminés les travaux sur le boulevard de la Tournelle. La réfection des trottoirs et des places de stationnement, l’aménagement de parcours doux pour les piétons seront en harmonie avec l’avenue de l’Europe et la place de la mairie. Enfin, le boulevard des Innocents sera refait également. Ainsi, après la rénovation des créneaux des quais de l’Auzon et de l’éclairage public, tout le tour du centre ancien aura été embelli.

La place du 14 Juillet, où se situe la poste, a besoin également d’être mise en valeur. C’est ce qui va être fait avec un nouveau revêtement, le ravalement de la façade et la création d’un logement social.

Il ne faut oublier la construction du DOJO, tant attendu depuis des années, dont le chantier devrait débuter courant novembre. Comme je le disais plus haut, les chantiers ne manquent pas.

Il faut y ajouter encore le début des travaux sur la zone d’activité du Piol avec, à terme, la création d’une vingtaine d’entreprises et une centaine d’emplois ; et également le raccordement de la station d’épuration de Mazan à celle de Carpentras, ce qui réglera de façon définitive les problèmes d’assainissement sur notre ville. Evidemment toute cette activité va créer des perturbations que nous ferons en sorte de minimiser le plus possible. Mais ces aménagements sont indispensables si l’on veut que Mazan soit prêt pour l’avenir : vous avez certainement entendu parler de la « théorie du cycliste » selon laquelle si on n’avance pas, on tombe. Et bien, mon équipe et moi-même ne voulons pas que Mazan tombe.

Mazanaises, Mazanais je vous souhaite, à toutes et à tous, une bonne saison automnale.

Aimé Navello

Maire de Mazan

Aimé Navello, maire de Mazan

De Nice à Mazan

23 mai 1943, Aimé Navello naît à Nice dans une famille de quatre garçons dont il est le cadet. Son père est infirmier à l'Hôpital psychiatrique de Nice et aussi gérant d'un kiosque à journaux.

De 1950 à 1959, il suit le cours complémentaire de l'école Risso à Nice. Il obtient son brevet et réussit le concours d'entrée à l'École normale en 1959.

De 1959 à 1964, il est interne à l'École normale d'Avignon.

En 1963, il réussit son baccalauréat section sciences expérimentales.

En 1964, il obtient le CFEN (Certificat de Fin d'Étude Normale) et son CAP (Certificat d'Aptitude pédagogique) et commence sa carrière d'instituteur à l'école publique des garçons à Mazan sous la direction de Monsieur Laget. Il en devient directeur en 1993.

En 1966, il épouse Christiane, institutrice avec laquelle il a deux enfants Olivier et Audrey.

Une passion pour le sport féconde

Au plan sportif, Aimé Navello a pratiqué l'athlétisme, le foot, le handball, le tennis et le cyclisme.

En 1970, il crée le club de handball de Mazan et entraîne pendant 17 ans remportant de nombreux titres départementaux et régionaux. Parallèlement et jusqu'à sa retraite il s'investit énormément dans l'USEP avec ses élèves et décroche le titre de vice champion de France handball en 1992 à Besançon.

En 1976, il reçoit la médaille de la jeunesse et des sports.

Les excellents résultats du club de hand influenceront la construction d'un COSEC de type C, inauguré en 1978, sous le mandat de Monsieur Barras.

Une retraite animée par deux mandats électifs

En 1998, il part en retraite avec son épouse, après 34 ans de carrière. Plus de 400 élèves sont venus leur manifester leur attachement.

Son nouveau temps libre, il le partage entre son amour de la nature, le chant, le sport, les voyages, sa famille et participe à l'étude prospective de la construction d'un collège, sous le mandat de Monsieur Georges Blum.

En 2008, il se présente aux élections municipales sous la liste " une équipe, un but, Mazan " et est élu Maire de la commune.

Au cours de ce premier mandat, de nombreuses réalisations ont été menées : construction de la Boiserie (vitrine de l'écoconstruction à l'échelle nationale), mise en œuvre de l'assainissement collectif dans le quartier des Garrigues, embellissement du centre ville (restauration des créneaux du bord de l'Auzon, mise en lumière des monuments historiques, réhabilitation de la place de l'église et des rues attenantes, restauration de la chapelle sainte Philomène, etc.), aménagement de parkings de proximité et d'une aire de jeux et de détente (jardin de l'Auzon), création de logements sociaux, sécurisation du village (installation de vidéo protection, mise en place de ralentisseurs et de panneaux pédagogiques pour réduire la vitesse de circulation des automobiles, travaux d'aménagement des routes de Mormoiron et de Caromb notamment avec la réalisation de chemins piétonniers, etc.).

Aimé Navello est élu chevalier de l'ordre des palmes académiques en 2010.

En 2014, il se représente aux élections municipales et est réélu Maire de la commune.

Un second mandat riche de projets

Depuis 2014, de nombreux projets ont été réalisés : l'extension et la réhabilitation du groupe scolaire la Condamine (septembre 2015), la création d'un city parc et d'un parc multisports (juin 2016), la réhabilitation de l'ancienne école Mademoiselle Foussa en Pôle culture regroupant le centre culturel et la bibliothèque municipal (septembre 2016), la poursuite de l'embellissement du centre ancien, rue Porte de Carpentras et place des Arcades notamment. Mais également la construction de nouveaux logements sociaux avec l'inauguration du domaine La Bruyssande (mai 2016). En 2017, il entend poursuivre ces travaux d'amélioration et de mise en accessibilité du centre ville avec notamment l'isolation de l'école maternelle la Condamine, la réfection de la voirie suite aux travaux d'assainissement engagés par le syndicat Rhône Ventoux, la réhabilitation de logements sociaux. En 2017 seront lancées l'opération d'aménagement du quartier de la Ferraille et la réhabilitation de la place du 11 Novembre, véritable entrée de ville.

Aimé Navello occupe le poste de 3e vice-président de la CoVe (Communauté d'agglomération Ventoux Comtat Venaissin) délégué à la culture et au patrimoine.